Exposition - SHAR - Musées de Riquewihr

Aller au contenu

Menu principal

Exposition

Musées > Expo 1918-1925

EXPOSITION TEMPORAIRE

Retour de l'Alsace à la France : de l'enthousiasme au malaise
les années charnières de 1918 à 1925


Nous sommes en automne 1918 ; on savait la fin de la guerre proche. En effet, l’Allemagne a été défaite par les armées alliées. À l’annonce de l’Armistice le 11 novembre 1918, une joie sans retenue s’était emparée de la population des villes et des villages.
À RIQUEWIHR on était témoin du départ précipité des troupes allemandes. Avant même que la censure ait été abolie officiellement, les derniers partants pouvaient lire en grandes lettres « VIVE LA FRANCE », flotter des drapeaux tricolores fabriqués à la hâte et entendre chanter la MARSEILLAISE.
La guerre était finie : brimades, vexations, privation de nourriture et des libertés, les mesures que la dictature militaire allemande avait fait subir à la population alsacienne durant la guerre, tout cela avait pris fin en l’espace de quelques jours.
Les troupes françaises sont entrées progressivement en Alsace entre le 17 et le 24 novembre. L’accueil des soldats victorieux était accompagné de manifestations patriotiques, avec rues décorées et pavoisées, jeunes filles en costume d’Alsacienne, de réceptions aussi, avec vin d’honneur, et tout cela à la grande joie des habitants de la cité.

Les témoignages semblent concorder : l’Alsace tout entière plébiscite les vainqueurs. Pourtant d’autres voix se font entendre, à peine perceptibles, mais clairvoyantes !


« Que va-t-il advenir de l’Alsace et de la Lorraine ? »

Retourner au contenu | Retourner au menu