Repères - SHAR - Musées de Riquewihr

Aller au contenu

Menu principal

Repères

Histoire
 

RIQUEWIHR : Repères historiques

 env. 800 : Richo, propriétaire franc, exploite un domaine en ce lieu, d’où le nom de " Richovilla ", origine du nom de Riquewihr (R. dans ce texte)
 1094 : Première mention de ‘Richenwilre’ dans un document ; déjà, R. se consacre à la viticulture ("possessiones in R. cum vineis…")
 1291 : Appartenant au comte de Horbourg, la cité est entourée de murailles et d’un fossé : construction du Dolder (et, début du 14ème s., de la Tour des Voleurs)
 1324 : Les comtes de Horbourg vendent la seigneurie de R. à leur cousin, le comte Ulrich X de Wurtemberg (R. sera wurtembergeoise jusqu’en 1796)
 1397 : Le comte Eberhard de Wurtemberg se fiance puis épouse Henriette de Montfaucon, comtesse de Montbéliard
 1484-1489 : Le comte Henri accorde et confirme la charte de liberté des bourgeois ; R. est capitale des terres wurtembergeoises en Alsace
 A partir de 1500 : Construction de la seconde enceinte fortifiée suite à la généralisation armes à feu
 1520 : Organisation de la Corporation des vignerons ("Rebleutzunft")
 1534 : La Réforme est officiellement introduite par le comte Georges 1er ; l’église de pèlerinage (1337) sera transformée en presbytère et l’église St-Erard (chapelle d’hôpital) en école des garçons avec logement du maître
 1539-1540 : Construction du château (actuel) par le comte Georges
 XVI°-début XVII° s. : Période heureuse ; la cité vit de la production et de la vente de son vin réputé dans toute l’Europe : les belles maisons témoignent de la prospérité de cette époque
 1618-1648 : Guerre de Trente ans : la cité est assiégée, livrée au pillage et occupée à plusieurs reprises, épidémies, famines, mortalité importante, prise d’otages…
 1644 : Dans sa "Topographia Alsatiae", Merian évoque R. et illustre son texte au moyen d'une gravure de la cité
 1680 : R. devient française mais reste soumise aux lois et coutumes de l’Empire Germanique
 1752-1763 : Fortement endetté, l’un des derniers ducs de Wurtemberg emprunte au philosophe Voltaire une somme globale de 540.000 livres (à Berlin) et hypothèque les revenus seigneuriaux, notamment ceux des vignes de R.
 1796 : Les Wurtemberg abandonnent leurs possessions sur la rive gauche du Rhin : cet acte marque le rattachement définitif de R. à la France
 1804-1809 : La Tour des bourgeois (flanc sud) et la Porte du bas de la ville (entrée est) sont détruites : construction de l’Hôtel de Ville de style néo-classique
 1842-1859 : L’ancienne église Ste-Marguerite, de style gothique, est rasée : deux nouvelles églises sont construites, une protestante et une catholique.
 1870 à 1918, puis 1940 à 1945 : Suite aux victoires allemandes, l’Alsace est sous autorité de droit ou de fait de l’Allemagne.


Retourner au contenu | Retourner au menu